shiden Index du Forum
shiden Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'homme loup

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    shiden Index du Forum -> PRESENTATION SHIDEN -> Présentation des membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Warlyok


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 22 Jan - 14:49 (2011)    Sujet du message: L'homme loup Répondre en citant

Warlyok rentra dans sa maison, il laissa la porte entrouverte, il lança un regard vers ses coffres ,sa table , lit puis se dirigea vers le vieux gramophone puis tourna la manivelle et plaça le pique sur le disque. La musique commença à sortir de la vieille corne, puis le loup décida de s’assoir sur sa chaise bercent face au reste de la maison et de dos à la mélodie.

-J’ai déjà raconté mon histoire a plusieurs personnes, mais beaucoup d’autres me le demande, j’ai décidé de vous la raconter le plus précisément que je me souviens. Il laissa les gens prendre place dans sa maison avant de commencer.

    Tout commença il y a 32 ans, je n’étais qu’un enfant attaché au bras de ma mère comme tout le monde, mais sa ne dura pas. Une nuit , j’ignore pour quelle raison, mes parents me laissa aux mains de prêtre d’une église dans un petit village dans les montagnes du sud des montagnes hurlante. Ma mère me laissa devant la porte avec une lettre. Il sortit un bout de papier jauni et salle de son sac.
Citation:
    Cher père.
Pardonné moi de vous laissez mon fils de cette marnière, je ne pouvais affronter votre regard en vous le donnant. Je vous en supplie prenez soin de Warlyok comme tous les autres enfants à qui vous avez la garde,  élever le comme l’un des votre, un enfant normal.
        À dieu mon cher fils


Il n’avait rien d’autre sur la lettre, Warlyok la replaça dans son sac puis reprit son Histoire.
Je n’étais pas le seul enfant que cette église élevait, nous étions… les enfants de ce village, on connaissait tous le monde et tous les adultes nous connaissaient. J’ai grandi comme tous les autres enfants, je jouais dans la cour je suivais les messes des prêtres, ils m’apprenaient a écrire et à lire. Il vit le jour où ma différence aux autres humains arriva, un soir je me tordais de douleur dans mon lit le père  Philipe , le chef de l’église me transporta dans  une autre chambre seul. Il sortit cette fois de son sac une petite livre noire qu’il ouvrit a une page.

Citation:
    Cette nuit fut une nuit très spéciale, le jeune Warlyok souffrait énormément j,’ai du le déplacer dans une autre chambre, le pauvre il n’a que six ans et souffre d’un mal que je n’arrive pas à guérir… du moins se que je croyais. Un étrange phénomène se produisit, le jeune, Warlyok, se transformait en bête, il ressemblait de plus en plus à un loup puis s’arrêtait de changer. Son apparence était entre le loup et celui d’un homme, j’ai pensé qu’il était hanté par un démon, mais quand il finit de se tortiller de douleur, il était toujours le même. Il voulait sortir pour rejoindre les autres enfants, il était toujours aussi gentil et enthousiaste qu’avant, il n'Était pas différent de l'enfant qui était la journée plus tôt. Il resta sous cette forme pendant une partie de la journée. Quand il redevenit normal je le laissa sortir.


Warlyok tourna les pages pour aller plus loin dans le livre
   
Citation:
Je me demande toujours pour quelle raison le jeune Warlyok est si différent, la lettre que sa mère à laisse me demande de le traiter comme un enfant normal, est-ce qu’elle savait qu’il vivrait entre la bête et l’homme.
    Il a maintenant 10 ans, ces transformations sont devenues très rares, je crois que c’est lui qui décide quand ce transformer, je n’ose pas lui demander, mais je le crois qui le décide, et je persuader qu’il a compris aussi qu’il n’a pas comme les autres enfants.

Il referma le livre et reprit son conte.
    Vers l’âge de 12 ou 13 ans, une garnison de chevalier arrête au village, une troupe des Cœurs de lions, les gardes d’élite de Dalanis. Vous vous demandez surement pour quelle raison ils sont débarqués dans un village isoler du monde et justement ou je vivais. (laisse un moment aux gens qui l'écoutaient de se faire des suppositions)



    Ils étaient à la poursuite d’un Wyrm femelle très puissante et agressive, elle avait survolé des terres non loin du village, la troupe avait décidé de s’installer dans ce village leur campement . Certain villageois ne voulait pas, mais la plupart trouver que ce serait une bonne idée contre les bandits ou les hordes de bêtes sauvages. Ils montèrent des tentes justes à la sortie du village.

     Moi et les autres jeunes on était fascinés par ces chevaliers, avec leur armure énorme et étincelante. Il y avait aussi quelque magicien qui les accompagnait et un éclaireur qui se tenait toujours à l’écart du groupe. Une partie du group partait souvent en expédition pour retrouver la wyrm mais revenait plusieurs jours plus tard, j’ignore moi-même s’ils avaient trouvé des traces de la bête, mais bien souvent ils passèrent des heures dans leur tente à discuter de stratégies. Comme je le sais?.. et bien nous nous amusions à les espionner.

    Un jour, un soldat nous débusquas pendant que nous les regardions, c’était le capitaine de la cargaison, à notre surprise il nous propose, si nous le voulions, de nous montrer comment manier les armes. Complètement enthousiastes ,nous avons tous voulu. J’ai appris plus tard que c’était le père Philipe qui avait eu cette idée, il savait que la plupart des orphelins qui vivant dans ce village rêvait de parcourir le monde et se dit que d’apprendre a se défendre nous serait très utile.

Jusqu’à l’âge de 21ans je me suis entrainer avec la garde Cœur de lion, c’est pendant ces années que j’ai plus connue Marykani , elle habitait aussi le village, pendant que moi je m’exerçais au maniement des armes et boucliers , mais elle préférait s’entrainer à l’étude de la magie surtout celle de la lumière et des soins. À mes 22ans la cargaison avait repéré le nid de la wyrm et décidèrent de partir pour l’affronter, j’ai décidé de les suivre.

Il s’arrêta de parler, car le disque sur le gramophone sautait, il se leva pour le replacer puis dit avant de se rasoir sur sa chaise.


Si vous avez des questions, ne vous gênez pas


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Jan - 14:49 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kanabice
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 42

MessagePosté le: Sam 22 Jan - 22:39 (2011)    Sujet du message: L'homme loup Répondre en citant

Bonne présentation <3
_________________
Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses , c'est celui qui pose les vraies questions.

Claude Levi-Strauss.


Revenir en haut
Skype
Jeswel


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 43
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 17:52 (2011)    Sujet du message: L'homme loup Répondre en citant

Sympa la présentation

Revenir en haut
Warlyok


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 17

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 17:08 (2011)    Sujet du message: L'homme loup Répondre en citant

Une fois rassît, Warlyok regarda les gens dans sa maison et les gens qui écoutait à la porte, sans pour autant fouler le pas de la porte. Avec une légère satisfaction d’avoir conquis l’intérêt de quelques personnes il poursuivit sa narration, mais avant il répondit au quelque question poser.

-Yumehiam, je suis heureux que ça vous plaise, mais je n’ai toujours pas fini mon histoire, qu’il lui répondit avec un sourire.
-pour vous répondre Kalu , il ne savait pas s’il devait lui sourit ou être triste, je vais en parler aussi.

    Où j’en étais déjà… a oui la Wyrm, je disais qu’à l’âge de 22 ans j’ai décidé de suivre La Garde Cœur de Lion quand ils ont quitté mon village pour aller affronté cette bête. C’était pour moi la première fois que je quittais le village je me sentais heureux et triste en même temps, quitter cet endroit pour vivre une vie d’aventure, mais aussi d’abandonner tous les gens avec qui j’avais grandi pour s’en doute ne jamais les revoir dans ma vie. Mais avant de quitter le village, le grand prêtre me donna son journal qui avait noté beaucoup de choses sur moi et les autres enfants qu’il avait élevés.

Il garde un moment de silence après ces mots, enfin de repenser à tous les gens qu’il avait laissé dans ces montagnes éloigner, puis reprit son récit.

    Nous avons parcouru les montagnes pendant des jours, des semaines, des mois avant de retomber nez à nez avec la wyrm, le chasseur l'avait tracé dans la montagne vers son nid. Les chevaliers du Cœur de lion c’était regroupe devant l’entré de la grotte en question, moi et Marykani nous restions en retrait nous étron pas très expérimenté contrairement à eux. La grotte était sombre, on attendait l’écho souffre de la bête tapie dans l’ombre, un souffre long et sinistre, puis on attendait le grincement des griffes sur la pierre à chacun de ces pas, elle savait que nous étions ici. Elle se rapprocha de plus en plus, le grincement de ces griffes devenait de plus en plus insupportable, puis un grondement résonnait dans la pénombre. Les gardes se placèrent en formation tous prêt à attaquer quand la bête sortirait de sa cachette. Une énorme masse se formait dans la pénombre.

Warlyok s’arrête de parler pour regarder la et leur réaction face à son histoire.

     La bête sortie en bondissant en percutant quelqu’un des gardes, elle poussa un rugissement a glacer le sang puis elle frappe violemment en projetant des pierres , je détourna le regard pour me protéger le visage des projectiles, je pensais recevoir quelque chose, mais quand je me retourna vers le combat tous les membres de l’escouade et moi-même étions protégés par une lueur dorée … non plutôt un bouclier de lumière qui nous avait protéger de l’attaque de la wyrm, il avait été lancé par notre mentor ,le chef de la garnison, les magiciens se mirent à lancer toute leur magie au même moment , du feu de la foudre la glace. La wyrm se débâtait face à tous ces sorts, je me sentais complètement inutile devant leur force puis je remarqua le chasseur percher en hauteur. Je ne l’avais pas remarqué plutôt, mais maintenant je comprends se qu’il fessait la, il attendait là, le moment propice pour décocher la flèche qui donnerait la victoire. Sa flèche brillait de mille feux quand il la lâcha, elle s’envola vers la bête qui provoqua une énorme explosion.

    Quand la poussière retomba au sol la wyrm était inerte au sol, personne ne criait victoire, personne n’était heureux ni triste, la bête était morte, mais avec elle, elle avait emporté plusieurs des gards. Ils s’avaient tous que la mission était dangereuse, mais ils étaient prêts à sacrifier leur vie pour sauver les villageois et leurs frères d’armes… c’était la première fois que je compris que combattre avec d’autres personnes comportais des risques , je compris aussi que la vie était fragile et que ces soldats c’était donné pour mission de protéger ceux qui ne le pouvait, la wyrm avait attaquer plusieurs villages dans les dernières années et ils décidèrent de la poursuivre pour arrêter ces attaques. À partir de ce jour, j’ai décidé de faire de mon mieux pour protéger ceux avec qui je combattais ou avec qui je voyageais, je me rappelle toujours de l’image lorsque le chef de la garnison utilisa sa magie pour protéger tous ses soldats. Cette image du désire de protéger ces hommes, le désir de ne pas sacrifier des vies inutilement m’avait vraiment toucher profondément.

    Une fois les corps des gards bruler, nous sommes repartis,  pris beaucoup de temps pour rejoindre une ville à travers les montagnes. J’avais maintenant 25 ans, je voulais continuer à suivre la garde Cœur du lion, mais ils refusaient que je les suive à cette époque je ne comprenais pas la raison ,mais maintenant je la comprends je n’ai ni l’expérience du combat ni la sagesse pour comprendre la subtilité de leur ordre .

    Pendant les années qui suivirent, j’ai voyagé de village à village avec Marykani, on voulait découvrir le monde, mais je voulais surtout savoir qui j’étais vraiment, d’où je venais, vu que je ne suis pas un humain ordinaire comme vous pouvez le voir. À ma 30e année je me dirigeais vers mon village natal quand je traversa la région de la montagne hurlante, c’est à ce moment-là que nous avons raconter des gens qui recrutaient des aventuriers, nous avons hésité si on devait ou pas rejoindre ou continuer notre voyage, mais nous avion aussi besoin d’argent et je me suis dit que c’était s’en doute un bon moyen pour la vraie raison mon voyager.

Warlyok s’arrête de se bercer dans sa chaise et regarda les personnes présentes et ceux qui viendraient, en attendant les commentaires des personnes présentes dans ce lieu.

(après vos questions et commentaires, il reste ce que j’ai découvert sur mes origines )


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:49 (2018)    Sujet du message: L'homme loup

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    shiden Index du Forum -> PRESENTATION SHIDEN -> Présentation des membres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com